Films à propos d’environnement et de climat

La crise environnementale que nous vivons actuellement ne se limite pas aux émissions de gaz à effet de serre. C’est au contraire une dégradation globale qui touche l’ensemble des écosystèmes, perturbant ainsi considérablement leur fonctionnement. A l’origine de cela ? Un modèle de développement basé l’hypothèse absurde d’une croissance infinie basée sur l’exploitation de ressource limitées. La réponse à une telle crise se doit, elle aussi d’être globale.

Environnement, notre maison brûle… LCP 2015. Course à la croissance, consommation à outrance, gaspillage : notre modèle est aujourd’hui dévastateur pour notre planète. C’est face à ce constat que Pierre Rabhi a développé une philosophie : celle de la « sobriété heureuse ». Il défend un mode de société respectueux des hommes et de la terre. Il nous invite à sortir du mythe de la croissance, destructrice pour les hommes et pour la nature.. 47’.

De l’argent propre avec de l’air pollué Arte 2013. En 1997, la conférence de Kyoto croyait avoir trouvé la parade pour régir les émissions de CO2 : les pays qui émettent peu de gaz carbonique peuvent vendre des certificats aux pays qui en produisent d’importantes quantités. Mais des dérives sont vite apparues et au lieu de réduire les émissions de CO2, le dispositif les a favorisées. Enquête.. 52 ‘.

Emballages le grand déballage France 5 2015. Les Français jettent cinq millions de tonnes d’emballages chaque année. Dans les rayons des supermarchés, l’emballage est une arme de séduction. Les marques investissent massivement dans leur look, car il donne une identité au produit et fait acheter. Mais les conséquences sur l’environnement sont désastreuses. Le plastique et le carton contiennent des produits toxiques. Les molécules nocives contenues dans les emballages se diffusent aussi dans l’alimentation qu’ils sont censés protéger. Certains consommateurs choisissent d’acheter en vrac. Des supermarchés «100% vrac» ouvrent en France. Cette manière alternative de consommer est-elle viable ? Existe-t-il d’autres solutions pour échapper à la frénésie des emballages ?. 52’.

La ville du futur- Le futur de la ville Arte 2014. Trois regards radicalement différents sur l’avenir de la cité, à travers les exemples de Londres et du rôle joué par la multinationale Siemens, d’un bidonville situé à la périphérie de Madrid, et de deux quartiers de Hambourg. 46’.

Le transport est dans le pré LCP 2015. Les champs deviennent high-tech. Nouvelle génération de tracteurs, drone pour scanner les parcelles, assistance informatique aux agriculteurs… Grâce aux nouvelles technologies, rentabilité économique rime avec développement durable. La preuve par l’exemple en Finlande et dans le Nord de la France.. 28’.

Les secrets de la ruche France 5 2014. Douceur des plus appréciées, le miel possède de plus de nombreuses vertus. Depuis l’Antiquité, elles sont d’ailleurs exploitées par l’homme. Certains scientifiques avancent même que cette substance pourrait, dans certains cas, se substituer aux antibiotiques. Elle pourrait également intervenir dans le traitement des cancers. Mais la pollution, les pesticides et les maladies détruisent peu à peu les ruches des campagnes. On en trouve depuis sur les toits des immeubles, en ville. En effet, la demande en miel ne faiblit pas. La France importe d’ailleurs toujours plus de miel de l’étranger. Longtemps écartée des importateurs de gelée royale et autres produits de la ruche, la Chine est à nouveau autorisée à commercialiser ses produits. Mais toujours sous haute surveillance.. 54’.

Main Basse Sur La Nature. Les pirates du vivant Arte 2005. Les pirates du vivant, relatent le combat des pays du sud contre les grandes firmes qui cherchent à s’approprier des plantes qui appartiennent à leur patrimoine culturel (agricole) depuis toujours. Du Mexique à l’Inde en passant par la forêt amazonienne, enquête sur cette piraterie d’un nouveau genre. Les révoltes et les contre-pouvoirs étatiques et militants s’organisent pour réfuter cette stratégie insidieuse de la mondialisation. Les pays les plus touchés sont l’Inde, le Brésil et le Mexique. Ces pays se retrouvent interdits d’exporter leurs propres ressources sur le sol américain sans payer un pourcentage au détenteur du brevet de ces produits. Un film sur le paradoxe du brevetage qui pose la bonne question : peut-on breveter le vivant ?. 121’.

Nature, le nouvel eldorado de la finance Arte 2015. Combien vaut la nature ? Combien peut-elle rapporter ? À l’heure où l’on craint le pire pour la biodiversité, ce documentaire révèle la financiarisation croissante des ressources naturelles par les banques et les investisseurs privés. Édifiant.. 88’.

Pollution des sols, le scandale caché France 5 2015. Le territoire français présente l’une des plus fortes densités de sites pollués au monde. Durant deux siècles, les industriels ont enfoui une grande variété de produits chimiques sur leurs terrains ou en pleine nature. On compte ainsi près de 300 000 sites pollués en France. Une grande partie de cette surface est déjà occupée par des habitations, des établissements scolaires, ou encore des terrains de sport. Les produits toxiques, invisibles à l’oeil nu, sont capables de remonter à l’air libre, sous forme de gaz toxiques, ou de se répandre dans les nappes phréatiques.. 52’.