Réduire son empreinte écologique

Pour évaluer la pression exercée par l’homme sur la nature, un outil appelé indicateur d’empreinte écologique permet d’évaluer la surface (de forêt, de pâture, de terre cultivée, de sol) nécessaire pour produire les ressources utilisées par une population et absorber les déchets qu’elle a générés. Différents sites proposent de calculer son empreinte écologique à travers une série de critères.
L’important n’est pas le chiffre final auquel on parvient, mais la prise de conscience des facteurs qui traduisent la pression que nous exerçons sur la nature. C’est pourquoi nous conseillons de prolonger ce calcul par des échanges et un travail de groupe, afin de savoir comment chacun peut réduire son empreinte écologique.

  • MIC-MAC (mon impact carbone, mes actions concrètes) vous permet de faire votre bilan carbone directement en ligne avec un tableau Excel. L’outil a été mis au point en 2010 par les associations Avenir climatique et TACA Des réunions micmac sont proposées, qui permettent d’expliciter en une heure, au niveau d’un petit groupe, les données du réchauffement climatique et les actions concrètes qu’on peut entreprendre. Voir ici.
  • Le site GlobalCalculator (en anglais) montre comment nous contribuons à la réalisation ou l’échec de l’objectif des 2° C par nos choix individuels et collectifs. initié par le DECC (Ministère Britannique de l’Energie et du Changement Climatique) se présente sous forme d’un tableau de bord très simple réunissant différents critères : styles de vie en matière de transport, de bâtiments et d’alimentation, choix énergétiques, industriels et agricoles.