Des groupes bénévoles qui agissent pour préserver et entretenir la nature

Adopter des méthodes plus écologiques pour la culture et l’entretien de son jardin est un premier pas non négligeable. Les jardins familiaux constituent aux alentours des villes la première source de pollution par les pesticides, du fait des surdoses mises par les jardiniers amateurs. De nombreuses sources d’information sont disponibles.

  • Jardiner au naturel est un site animé par la Maison de la Consommation et de l’environnement de Rennes et les associations de consommateurs et d’environnement dans le cadre du programme «Eau et Pesticides». Egalement de nombreuses idées http://www.jardineraunaturel.org/

la Semaine des alternatives aux pesticides est organisée par l’ACAP fin mars avec des échanges, des ateliers pratiques et des visites. Pour y participer voir http://www.semaine-sans-pesticides.com/