Lutter contre les grands projets inutiles

Avec la contestation du projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes, puis contre le barrage de Sivens (Tarn) et la ferme des Mille vaches (Somme), la lutte contre les grands projets inutiles a pris une dimension nouvelle.

Un forum européen contre les grands projets inutiles et imposés s’est mis en place (le FAUIMP), qui lutte à la fois contre le projet de ligne à grande vitesse Lyon Turin, la gare de Stuttgart, des projets de mine d’or…. En Île-de-France, des collectifs importants se sont constitués contre une série de grands projets inutiles, souvent liés au projet de Grand Paris, qu’il est possible de rejoindre. voir la liste sur http://costif.parla.fr/ (rubrique « GPII »°

  • Le collectif pour le triangle de Gonesse s’est constitué en 2011 en réaction à l’annonce, faite par le groupe Auchan, d’un projet de centre commercial et de loisirs « Europa City » sur les terres agricoles fertiles du triangle de Gonesse situé entre les 2 aéroports du Bourget et de Roissy, sous couvert du Grand Paris. La destruction programmée de 250 hectares de terres agricoles fertiles se ferait au bénéfice d’un gigantesque centre de shopping de luxe et de loisirs et d’un pôle de bureaux, en décalage complet avec la qualification et le niveau de vie des habitants. Il nécessiterait des infrastructures très coûteuses payées sur fonds publics. Pour rejoindre le collectif http://costif.parla.fr/triangle-de-gonesse/
  • La menace de destruction des serres d’Auteuil et du jardin botanique attenant, classés monuments historiques, est liée au projet d’extension du stade de tennis de Roland-Garros. Ce projet suscite la mobilisation de nombreuses organisations. Pour signer la pétition et rejoindre le collectif http://www.petitions24.net/serresdauteuil
  • Le Parc de la Courneuve fait l’objet d’un projet de construction de 24 000 logements, toujours sous couvert du Grand Paris. La construction porterait sur 1,7 million de mètres carrés de logements et de locaux d’activité. 2000 immeubles seraient construits à l’intérieur du parc, alors que le Parc Georges Valbon constitue un véritable poumon de verdure pour la Seine-Saint-Denis, classé Natura 2000. Pour rejoindre le collectif http://www.petitions24.net/stop_au_projet_central_park