Lever le pied sur notre utilisation du net

Les technologies d’information et de communication contribuent à hauteur de 2 % aux émissions européennes de gaz à effet de serre, et ce chiffre devrait doubler d’ici 2020. Selon une étude de l’ADEME, reprise par Le Monde, l’envoi d’un mail avec une pièce jointe de 1Mo a une empreinte carbone de 19 g. A cela s’ajoute l’impression des messages et la dépense liée aux témoins et à la veille des appareils. Les téléphones mobiles, tablettes, télévisions connectées ne sont pas en reste. Il est donc essentiel de limiter le nombre de destinataires, le nombre de messages, de débrancher les appareils, de se débrancher tout court …

  • Pour une association comme le CAC qui envoie 45 000 messages par mois (dont 3 à 12 000 destinataires), cela représenterait un total de 10,5 tonnes de CO2 par an, soit 10 AR Paris New-York en avion !

Pour gérer un site web plus respectueux de l’environnement voir http://ecologie.blog.lemonde.fr/2010/02/19/comment-lever-le-pied-sur-le-net/