Accueil » LA MOBILISATION, Titres bleus non actualisés » Retour sur le pique-nique citoyen du 27 avril 2012 – parc de la Villette

Retour sur le pique-nique citoyen du 27 avril 2012 – parc de la Villette

Le collectif des associations citoyennes a organisé le 27 avril un premier pique-nique des associations citoyennes à Paris dans le parc de La Villette, avec plusieurs dizaines de représentants d’associations. Ce rassemblement se situait dans un contexte très particulier, avant le 2e tour d’une élection présidentielle décisive et au milieu d’une crise globale, économique, écologique, sociale, culturelle qui ne fait que commencer.

Le premier tour de cette élection a montré à la fois la souffrance de très nombreux citoyens, mais aussi la colère et la volonté de changement, conséquences d’un abandon de pans entiers de la société aux forces du marché, de la souffrance engendrée par l’explosion du chômage, des inégalités, compris territoriales, et l’absence totale de régulation de forces économiques toujours plus avides de profit. Les atteintes portées aux associations procèdent de la même logique, avec la multiplication des difficultés rencontrées par les projets associatifs, la souffrance et le découragement de nombreux responsables, mais aussi une prise de conscience des causes des problèmes et la volonté d’agir ensemble.

On ne luttera pas efficacement contre la désespérance sans une véritable « politique de l’association » se traduisant par un dialogue, une reconnaissance et un soutien aux associations. Le rôle des associations est irremplaçable pour développer des relations de réciprocité et de gratuité dans la société, développer la coopération et l’éducation citoyenne, restaurer le lien social, lutter contre les discriminations. Il faut pour cela sécuriser le financement des associations, reconnaître leur diversité, favoriser des relations, partenariales entre associations et collectivités.

Le sursaut que représente le collectif, même s’il reste encore modeste, est salutaire. Les associations citoyennes, c’est-à-dire celles qui travaillent au service de l’intérêt général et du bien commun, doivent continuer à se mobiliser à Paris et dans un certain nombre de villes. Le collectif appelle à provoquer à la rentrée des débats lors des forums des associations, qui dans les communes sont une occasion traditionnelle de rassemblement et de débats, et envisage d’organiser une manifestation nationale au mois d’octobre, avec des relais dans différentes villes.

Ci-dessous, quelques photos de cet événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*